Choix saxophone ténor Selmer SA 80 Série II - Série III Jubilé

 

Haut de page

 

Retour

J'ai acheté ce saxophone ténor Selmer Super Action 80 Série II Jubilé verni Gold avec un étui Flight neuf en Juin 2013.

Critères de choix:

Ténor Selmer SA80 Série II ou Série III ?

Sonorité:

Je pense qu'il y a peu de différence sonore entre les deux. Le série III a un son un peu plus centré avec ses tampons sans rivets et son clétage allégé, mais ne dispose pas de mécanisme de double Do # (comme sur l'Alto Série III ou ceci marque une nette différence de justesse dans l'aigu entre les deux séries). Un ami qui possède les deux modèles de ténor et d'autres antérieurs me l'a confirmé. La sonorité des deux modèles est superbe.

Mécanisme:

Les clétages sont différents: Le Série III a un clétage et un poids d'ensemble allégé. Tout a été conçu pour augmenter encore la résonance par la réduction de contact du clétage avec le bocal et le corps et la masse de certaines pièces a été réduite. L' ergonomie est excellente sur les deux modèles. Le Série III dispose de plus de confort par son poids légèrement réduit. Détail: Je préfère les repose-pouce en matières synthétiques des SA80 Série II qui n'ont pas d'usure du vernis à cet endroit à l'usage. (Mais ce n'est pas un problème en soi sur mon Alto Série III qui a bien joué depuis plus de 10 ans )

Verni ou argenté?

Le verni des instruments Selmer est d'excellente qualité sous réserve d'un minimum d'entretien: nettoyer et de laisser sécher l'instrument après chaque usage.

L'argenture donne un son plus rond. Elle s'oxyde en surface si elle n'est pas entretenue, et retrouve un éclat comme neuf, lors de son nettoyage: ce n'est pas le cas des instruments vernis non entretenus. De plus elle accroît la valeur des instruments qui en son revêtus (métal précieux). On remarque moins les détails de la gravure sur un instrument argenté (moins de contraste).

Bec:

Ils sont tous deux fournis de base avec un excellent bec S80c* qui procure un son très centré. J'ai essayé l'instrument avec 3 becs: S80c*, S80D, S90 190. Le meilleur bec pour avoir un son très centré (pur) est le S80C*. Mon choix s'est porté sur un S90 190 ce qui répond moins à la morphologie de ma bouche qu'à mes aspiration: Pouvoir contrôler le son notamment avec des vibratos des glissandos où on met en jeu des pressions différentes sur l'anche (bec plus ouvert, mais hauteur tonale moins juste qui nécessite un contrôle à l'oreille et plus difficile d'émission dans le grave en pianissimo). Très bien pour la variété ou le jazz, moins bon pour le classique ou il faut un bec fermé. Je me suis quand même offert un deuxième bec S80c* fin Août 2013.

Étui: Light, Flight, Référence? (Luxe n'est plus commercialisé).

Light:

Les points faibles sont:

Points forts:

Flight:

Les points faibles sont:

Points forts:

Référence:

Je n'ai jamais vu cet étui en réel, mais il semble combiner des avantages et des inconvénients des deux types précédents:

Luxe:

Je regrette que l'étui luxe ne soit plus commercialisé (comme celui de mon alto série III) . Il a tous les avantages cités ci dessus (+ revêtement en simili cuir qui ne se raye pas + Serrures codées métalliques robustes) sauf la poche à partition et l'esthétique en forme de sax. Sinon C'est celui que j'aurais de nouveau acheté.

Accessoires:

Presque tout est fourni : Bec complet, graisse à liège, écouvillon du corps, cordon simili cuir confortable et robuste avec son crochet métal, chiffon de lustrage, trousse d'accessoires, il manque juste un écouvillon pour bec et bocal : dommage pour ce détail important.

Gravure:

Selmer impose dans le choix de prendre un instrument gravé Jubilé; Mais quelle gravure !...

Je suppose que cette gravure est aujourd'hui réalisée par un robot de haute précision à commande numérique. L'image est mise en 3D puis les points XYZ mémorisés et elle est certainement appliquée par une petite fraise commandée dans ces 3 axes XYZ par des moteurs pas à pas de très haute précision avec quasiment aucun jeu mécanique possible dans cette machine(vis à billes). Chaque robot a un programme différent pour l'alto et le ténor. Le soprano de diffusion moindre n'est pas proposé dans cette finition.

Selmer a gardé le savoir faire de la gravure manuelle dans sa série Tribute to Bird. Et c'est tant mieux !

Selmer se devait d'être d'avant garde dans cette nouvelle technique de gravure!...

Prix: Juin 2013

Quelques € séparent le bec S80 du Bec S90.

Environ 30€ séparent l'étui Light de l'étui Flight.

Environ 500€ séparent ces deux modèles SA80Série II et Série III à finitions et étuis identiques.

Environ 900€ séparent la finition Vernie Gold et Argenté.

Lieu d'achat: Distributeur, Luthier, Internet ?

Dans un magasin "réel" de musique j'ai pu choisir le bec que je souhaitais en l'essayant et le vendeur assure les conseils, le SAV sur place, la convivialité au même prix que sur les sites internet sans avoir ses contraintes (sécurité de paiement, retour par colis avec assurance à prendre pour la valeur du produit pour utiliser la garantie: réglages après rodage par exemple). Un atelier à coté du magasin assure l'entretien (Distributeur mais aussi Luthier).

Mon choix s'est porté sur:

un saxophone ténor Selmer SA 80 Série II Jubilé verni gravé étui Flight avec bec S90 190 + bec S80 c*.

PS: Rodage ?:

La précision du clétage et des empreintes sur les tampons est telle que le bouchage des cheminées était immédiatement presque parfait (au bout d'une à deux heures de jeu seulement) . Le clétage répond parfaitement aux sollicitations grâce à ses ressorts aiguille fermes. La supériotité du mécanisme est nettement ressentie par rapport à un instrument de milieu de gamme. Il y aura peut être quelques ajustements des vis de réglages à effectuer dans 1 an, suite à l'écrasement des lièges. C'est normal.

J'espère que ma santé me permettra de pouvoir encore le jouer pendant 35 voir 40 ans. Idem pour mon alto Selmer Série III. Ces saxophones professionnels me survivront !...

A SUIVRE ....